Publicités

Comment organiser une levée de fonds sportive en crowdfunding ?

Cet article est une ébauche de la levée de fonds participative (crowdfunding) avec l’exemple d’un cas dans le domaine sportif. Mehdi, étudiant en Management du sport a répondu à nos questions sur la levée de fonds qu’il organise pour Rayan, joueur de foot US qui ambitionne de jouer en professionnel. Vous pouvez suivre et supporter leur projet (qui a déjà atteint 15% à l’écriture de cet article) sur la plateforme Fosburit via le lien suivant :

Financer ma préparation physique en Allemagne

Voici l’interview de Rayan menée par Mehdi :

Bonjour Mehdi. Tout d’abord, peux-tu brièvement nous présenter ton parcours académique et professionnel ?

Bonjour. Après mon bac, j’ai fait un BTS Communication au lycée Sophie Germain à Paris suivi d’une Licence en Information-communication à l’Université de Paris VIII à Saint Denis.

Après ce trop plein de connaissance et ne sachant quoi faire par la suite, j’ai décidé de faire une année sabbatique pour voyager, apprendre l’anglais, avoir plus d’expérience sociale et surtout savoir ce que je veux vraiment faire dans ma vie. Je suis parti à Miami et à Londres.

 

À mon retour en France j’ai décidé de lier ma passion (le sport) et mon domaine d’activité (la communication) pour faire un master « International Sport Administration » à l’Université de Lille. C’est un master qui lie science sociales, sciences juridiques et sciences de gestion dans le domaine du sport international.

J’espère, grâce à ce master, acquérir les qualités nécessaires pour devenir responsable de communication d’un club de football.

Mehdi, peux-tu brièvement nous expliquer le principe du Crowdfunding ?

Le crowdfunding ou « financement par la foule » en français est une pratique qui consiste à récolter des dons ou des prêts auprès de particuliers via une plateforme internet.

En général l’objectif est de financer un projet ou une idée.

 

Peux-tu nous expliquer le cœur du projet pour lequel tu lèves des fonds? Quel est l’objectif à atteindre ?

Nous avons pour objectif de financer la préparation physique en Allemagne de Rayan Khefif, jeune joueur de football américain afin qu’il puisse continuer à être performant lors des détections à venir.

C’est un joueur prometteur qui a toutes ses chances de réussir Outre-Atlantique. Cependant, les blessures ont pas mal freiné sa progression ce qui rend sa préparation physique d’autant plus importante. Il souhaiterait effectuer sa préparation physique chez MPC (More Power Concept). C’est une salle de sport située en Allemagne (Aachen) dédiée à la préparation physique d’athlètes avec des coachs qui ont côtoyé le plus haut niveau dans leur sport.

Pour un mois de préparation physique additionné au logement, la nourriture, les équipements et les déplacements, on est pas loin de 3000 euros.

 

La levée de fonds que tu manages est effectuée via la plateforme en ligne Fosburit, leader du crowdfunding pour projets sportifs. Peux-tu brièvement nous parler de cette plateforme ? Pourquoi ton choix s’est-il orienté vers celle-ci ? 

Fosburit est un site de financement participatif spécialisé dans les projets sportifs. Elle a pour particularité d’accompagner tous les projets que ce soit dans la phase de préparation ou pendant la campagne de récoltes de fonds. Lorsque tu crées un projet sur le site, un employé de Fosburit te contacte rapidement pour te suivre, te donner des conseils et faire en sorte que la communication autour de ton projet soit la plus efficace possible.

 

Concernant le choix de la plateforme, je dirais que ce sont eux qui nous ont choisi. Fosburit est en partenariat avec mon master « International Sport Administration » à l’Université de Lille.

Dans le cadre d’un cours de « communication sportive », un des membres de Fosburit nous a présenté l’entreprise ainsi que le projet : Choisir un athlète ayant un projet dans le sport, s’occuper de sa communication, créer du contenu visuel (interview, vidéo de présentation, photos…) et récolter des fonds.

 

Peux-tu nous parler de la manière dont tu as mis en œuvre cette levée de fonds en nous citant les principales étapes d’action ?

Après avoir trouvé l’athlète et le projet à monter, il faut tout de suite se demander : Quelle histoire je peux raconter ? La notion d’histoire est très importante lorsque l’on souhaite récolter des fonds de manière participative. Une belle histoire va forcément créer de l’empathie, de la compassion et les contributeurs considèreront que leur don va influer sur cette histoire. Il est important de choisir sur quel levier émotionnel nous allons insister.

Rayan Khefif, par exemple a connu pas mal de blessures à des moments charnières de sa carrière. Ces moments ont été difficiles psychologiquement pour lui mais il a su se relever et continuer son ascension. Cet aspect-là est le coeur du projet : Après des blessures graves Rayan a su se relever et compte sur vous pour l’aider à devenir un joueur professionnel.

 

Pour illustrer ce message, j’ai décidé de faire une interview dans laquelle Rayan nous parle de son parcours, son palmarès, des difficultés et surtout de son projet.

 

J’ai récolté également ses actions de jeu sur le terrain ainsi que sa préparation à la salle de sport. Ainsi j’ai pu créer sa vidéo de présentation que l’on voit en tête d’affiche du projet et au début de cet article.

Ensuite, le projet a été mis en ligne. Aujourd’hui nous sommes dans une phase « d’accumulation ». Nous essayons de faire connaître notre projet au plus grand nombre via les réseaux sociaux, les événements sportifs, les médias etc.

 

Quelle est ta stratégie de communication pour faire connaître cette levée de fonds et le projet qu’elle porte ?

La stratégie de communication que l’on a mis en place s’échelonne en plusieurs niveaux :

  • Tout d’abord, nous en avons parlé à notre entourage proche (famille, amis) afin de récolter les premiers euros qui permettront de lancer le projet définitivement. Il existe ce réflexe naturel de ne pas mettre d’argent quand la cagnotte est à 0 euro. Nous avons tendance à attendre que la cagnotte soit assez élevée pour participer surtout lorsque l’on ne connait pas la personne. C’est pour cela que les proches auront plus de facilités à aider, même au début.
  • Dès que l’on a atteint une somme raisonnable (10% de la somme en général), on peut commencer à diffuser le projet sur les réseaux sociaux. Ces derniers constituent le premier support de communication pour faire connaître le projet.
  • Il y a ensuite les cibles relais comme la presse locale ou les fédérations pouvant relayer notre projet. Cela en plus de donner plus de visibilité, apporte une crédibilité.
  • Pour finir, il faut essayer de toucher les « niches » spécialisées dans le football américain. Ce sport comme son nom l’indique n’est pas un sport très implanté en France. Cependant son nombre de licenciés et de pratiquant ne cesse d’augmenter chaque année. L’objectif est donc de viser via des matchs ou des entrainements, des connaisseurs de football américain susceptibles de se mettre à la place de Rayan et de participer.

 

Sur financespersonnelles.fr, nous aimons les chiffres. Peux-tu distiller pour nous l’utilisation qui sera faite de la somme obtenue par le sportif?

L’objectif de la cagnotte est d’atteindre 3000 euros.

Le mois de préparation physique (coach et salle de sport) coûte 1200 euros. Le logement, la nourriture et les déplacement reviennent à 1250 euros.

L’achat d’équipement personnel à 100 euros.

Si l’on rajoute les contreparties que l’on devra payer pour les personnes ayant participées au projet (300 euros). Nous sommes à un total de 2850 euros.

 

Le projet en question porte sur le foot US. Si tu aurais dû organiser une levée de fonds similaire pour un boxeur par exemple, penses-tu que les étapes de mise en œuvre de la levée de fonds auraient été très différentes ou le principe reste-t-il le même ?

Je pense que les étapes sont plus ou moins similaire peu importe le sport. Il faut surtout trouver une belle histoire et réussir à la raconter aux gens, suivre un plan et une stratégie prédéfinis.

 

Merci à Mehdi Bouchkkouf d’avoir répondu à nos questions. Pour rappel, vous pouvez supporter le projet de Rayan via ce lien : https://www.fosburit.com/projets/projet/financer-ma-preparation-physique-en-allemagne/

Merci pour votre lecture, n’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *